C’est pas sorcier !

C'est pas sorcier

Tout le monde ou presque connait cette émission culte pour les enfants (et les plus grands) qui explique la science, mais aussi l’histoire et la géographie, et plein d’autres choses encore, de manière simple, amusante et extrêmement visuelle ! Les présentateurs sont compétents et donnent du rythme et de l’humour à l’émission ! Il est strictement impossible qu’un enfant s’ennuie en regardant Jamy et Fred, ou Sabine, et la « petite voix », expliquer les phénomènes les plus étonnants, à l’aide de maquettes toutes plus géniales les unes que les autres !

Cette émission a longtemps été diffusée sur France 3, mais elle est maintenant disponible en visionnage gratuit, et légal, sur YouTube ! Si votre enfant vous pose une question un peu tordue sur un sujet auquel vous ne connaissez rien, foncez sur internet pour chercher si une des émissions ne répondrait pas à ses interrogations ! C’est vraiment LA référence en matière de vulgarisation scientifique à hauteur d’enfant, à la télévision !

Aujourd’hui, Fred continue à faire des émissions du même type sur le site gratuit L’esprit Sorcier, le site de la science et de la découverte, mais il n’y a plus de maquettes géniales, car c’était plutôt Jamie qui les concevait. De son côté, ce dernier présente maintenant une émission, quatre fois par an en prime time sur France 3, intitulée « Le Monde de Jamie » qui s’adresse à toute la famille, et non plus seulement aux enfants !

Pour les plus de trente ans, sachez aussi que la série mythique des années 80, « Il était une fois… la vie » est de nouveau disponible, en version restaurée, sous forme de coffret DVD ou sur YouTube, évidemment ! Pour comprendre le fonctionnement du corps, c’est tout simplement immanquable et ça n’a pas « trop » vieilli, grâce à une exellente restauration des bobines originales.

IL était une fois la vie

 

Après cette petite entrée en matière, de quoi voulais-je vous parler aujourd’hui ? De sciences, et plus précisément de culture scientifique ! Mais qu’est-ce que c’est ?

La culture scientifique

La culture scientifique peut être définie comme l’ensemble des connaissances et compétences en sciences et technologies que les individus ont acquises et utilisent au quotidien, au même titre que la culture littéraire et artistique. La culture scientifique est indissociable de la « culture générale » : c’est une partie intégrante de celle-ci ! C’est pourquoi je tenais à vous en parler sur ce blog, évidemment !

Ce qui est particulièrement important et intéressant, c’est qu’on peut faire intervenir dans ce domaine très vaste tous les autres acteurs culturels (artistes, philosophes, historiens, etc.). En effet, quand on parle de sciences ou de technologies, on touche aussi souvent à la philosophie (le clônage pose de grandes questions éthiques), au droit des personnes (maintenir ou non une personne en vie artificiellement), au contexte historique, économique, religieux des découvertes (Galilée et l’Eglise, la Révolution industrielle), à l’esthétique et la manière dont l’art s’est emparé des objets ou notions scientifiques (« La leçon d’anatomie » de Rembrandt, « Les Temps Modernes », de Chaplin)…

Dans Le Monde diplomatique, le journaliste B. Pouzard résume ainsi le rôle de la culture scientifique :

« Le citoyen actif du XXIe siècle doit pouvoir intervenir en connaissance de cause dans les choix éthiques, stratégiques, écologiques et technologiques. Ainsi la survie de ces libertés fondamentales de l’individu, l’esprit critique face aux pressions de l’irrationnel comme à celles du scientisme, l’avenir et la santé économique de la société, la démocratie elle-même, sont étroitement liés à la capacité de cette société de développer en son sein une véritable culture scientifique qui ne saurait se contenter de n’être que la culture de la technique et de la technologie, ni de n’être que l’apanage de certains. »

La culture scientifique est donc un domaine de la connaissance qui concerne les sciences et les techniques principalement sous l’angle de leur impact sur la société. Elle s’adresse à tous les individus en les considérant en tant que citoyens, de manière à permettre à tous de participer aux débats d’idées et aux prises de décisions concernant les choix scientifiquesElle ne se limite donc pas à l’enseignement des sciences à l’école !

 

La méthode scientifique

Contribuer à ce que votre enfant acquiert une culture scientifique, ce n’est pas en faire un scientifique ! C’est lui permettre, certes de maîtriser un certain nombre de savoirs, mais sans en faire un chien savant pour autant ! C’est lui apporter une forme de réflexion scientifique qui lui permettra de se forger sa propre opinion, de manière éclairée, dans n’importe quel domaine. Ainsi, il convient de l’amener à prendre du recul par rapport aux événements ou situations, en l’invitant à utiliser la « méthode scientifique » ou « méthode expérimentale » :

  • utiliser ses cinq sens, observer, mesurer,
  • faire des suppositions (hypothèses),
  • vérifier ou réfuter par l’expérience,
  • conclure, avec votre aide, en comprenant la loi naturelle qui se cache derrière les phénomènes visiblement inexplicables.

Ceci lui permettra plus tard d’aborder les enjeux liés aux progrès des sciences et de la technologie, ou les faits relatés dans les médias par exemple, en utilisant une méthode de penser rigoureuse, afin qu’il se fasse sa propre opinion et qu’il ne dépende pas de celle des autres. Ce mécanisme intellectuel devrait s’inscrire naturellement dans son esprit dès l’enfance, afin qu’il n’ait pas d’effort à fournir ensuite pour acquérir cette compétence essentielle dans sa vie d’adulte, futur citoyen !

 

« Là c’est bien, là c’est pas bien… »

Offrir une culture scientifique à son enfant, ce n’est donc pas simplement répondre à ses questions de manière plus ou moins savante. C’est lui apprendre à trouver la réponse par ses propres moyens, en particulier intellectuels ! Grosse différence !!!

Et c’est évidemment plus contraignant pour les parents pressés, ou empressés, de satisfaire l’impatience de leur enfant !

Mais si vous prenez le temps de lui inculquer le goût de la réflexion scientifique, il n’aura pas cette remarque confondante d’un de mes élèves (pourtant très cultivé par ailleurs) face aux résultats d’une expérience sur le réchauffement climatique, et en particulier la fonte des glaces : « Là, c’est bien, là, c’est pas bien ! »… Gloups de la maîtresse…

Alors que la réponse attendue était, en premier lieu, le résultat d’une observation : le niveau de l’eau a augmenté dans un des récipients et pas dans l’autre ! Ensuite, on peut proposer des hypothèses pour expliquer ce phénomène, et enfin poser une conclusion… que je vous laisse découvrir ci-dessous :

Fonte des glaces
Une expérience à retrouver sur le site de La Main à la Pâte !

Alors, éventuellement, on pourra émettre un jugement du style « C’est bien, c’est pas bien! » Mais on ne peut/doit pas faire l’économie d’une réflexion plus approfondie et plus méthodique, quand on est face à un tel phénomène !

 

« Souffler n’est pas jouer »

Les questions d’ordre scientifique arrivent en tête lors de la grande période des « pourquoi » !  Evidemment, les enfants sont parfois trop petits pour comprendre certaines explications, mais on devrait toujours pouvoir leur en fournir une qui soit scientifiquement valide !

« Souffler, ou éluder la question, n’est pas jouer » ! Si vous ne savez pas expliquer, ce n’est pas de votre « faute », ni celle de votre enfant, mais prenez le temps avec lui d’en apprendre davantage sur la Nature, le Cosmos, le corps ou les atomes ! Cultivez votre curiosité aussi et montrez lui l’exemple en cherchant les réponses avec lui ! En adoptant vous-même cette démarche scientifique pour toutes sortes de questions, même philosophiques, vous l’inciterez à en faire autant, sans qu’il s’en rendre compte !

Pour cela, le mieux est de réfléchir à voix haute avec votre enfant :

 » Mmmm, voyons de quoi peut-il bien s’agir ? Observons : si je touche, c’est doux et mou, si je sens, l’odeur est forte, heu… très forte !… C’est blanc à l’extérieur et jaune à l’intérieur… Ca coule, je me demande si c’est liquide, ou solide, est-ce vivant, ou en train de pousser ? Vu sa situation dans notre environnement domestique, je me demande si c’est comestible ? Expérimentons ! Je goûte un petit bout… et je trouve cela délicieux ! Eureka ! C’est du camembert !!!

Bon, d’accord, c’est une blague ! C’était juste pour illustrer la démarche…

Mais il y a bien des situations où on peut prendre le temps de dialoguer autour d’un problème, avant d’en chercher la solution ! Favoriser les échanges de points de vue, démonter aussi les opinions toutes faites, ou les croyances erronées, c’est aussi ça, le rôle du parent scientifique ! Et vos enfants vous en seront reconnaissants à vie, car comme le dit l’adage, vous leur aurez appris à pêcher, au lieu de simplement leur donner du poisson ! CQFD !

 

La science et les scientifiques passionnent les enfants !

Comme pour tout le reste du domaine de la Culture, vous ne pouvez pas dire que vous ne saviez pas ! Il existe des ressources innombrables et inépuisables, gratuites, en ligne sur internet ! Voir le début de l’article pour les émissions phare sur la science !

Il existe évidemment aussi de nombreux livres, pour tous les âges, qui mettent la science et aussi la vie des grands scientifiques (Louis Pasteur, Pierre et Marie Curie, Albert Einstein, etc.) à la portée des enfants ! Ne vous privez pas d’en emprunter à la bibliothèque ou de dévaliser votre librairie de quartier ! Je ne vous en conseille pas ici, car le choix est infini et il dépendra surtout des intérêts de vos enfants !

Il existe des musées fabuleux qui proposent des expositions, voire des ateliers pédagogiques pour enfants, en lien avec les sciences ! Si vous montez à Paris, le Musée de la Découverte est un must, de même que la Cité des Sciences et de l’Industrie ou le Musée des Arts et Métiers! Et ne me dites pas qu’en « province », il n’y a rien : allez à Poitiers pour découvrir le Futuroscope, allez en Auvergne pour expérimenter  Vulcania, et je ne parle là que des deux plus grands que j’ai visités !…

Et ne négligez pas tout le réseau des CCSTI  (Centres de Culture Scientifique Technique et Industrielle) dont le premier La Casemate, à Grenoble, a permis la création des autres ! Il en existe sur tout le territoire !

Certaines associations sont là aussi pour faire découvrir les sciences aux plus jeunes, comme La main à la pâte qui s’adresse plutôt aux enseignants (mais pourquoi ne pas suggérer à la maîtresse d’aller faire un petit tour sur leur site?), ou le réseau Les Petits Débrouillards.

Charte_nc4eaz.png

 

Donc, ne dites plus, « je ne sais pas » ! Répondez aux questions scientifiques de vos enfants en leur posant des questions en retour ! Prenez-vous au jeu de la démarche expérimentale et amusez-vous avec eux ! Vous n’en ferez pas forcément de futurs Einstein, mais pourquoi pas, après tout ? Vous en ferez surtout des citoyens éclairés, au sens des Lumières du XVIIIe siècle !

Au plaisir de lire vos commentaires, retours d’expériences, avis et contre-avis, hypothèses-synthèses-conclusions…

A bientôt !

 

2 commentaires

  1. Articles très intéressant. À la maison il est interdit de décrocher le téléphone ou de répondre à un message durant le repas en revanche l’utilisation du smartphone ou de la tablette est systématique pour répondre aux questions précises des enfants. C’est maintenant un réflexe et cela alimente la conversation car les explications trouvées sur le web amènent toujours de nouvelles questions (signification d’un mot, d’une notion connexe) etc…

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s