Ils n’aiment pas la musique classique ?

Je vous parlais récemment de la musique et de son importance dans la culture enfantine. Depuis les berceuses, en passant par les comptines et jeux de doigts, pour finir par les danses et chansons traditionnelles, il existe un choix immense de musique pour les enfants !

Soyez aussi curieux et cherchez sur internet ou dans les médiathèques, ce même patrimoine musical, dans d’autres pays! Nous connaissons tous, même vaguement, quelques chansons en anglais, mais pourquoi ne pas puiser dans le répertoire allemand, russe, berbère, italien?… Si vous ne vous sentez pas de don pour les langues, c’est là que la musique vous révèle sa fonction de langage universel !

Dans ce cas, il suffit de l’écouter et de savourer des sonorités différentes ou inhabituelles ! Votre jeune enfant appréciera tout autant une berceuse arabe que notre « Fais dodo, Colas, mon petit frère » national. Et pour ce cas précis, je vous propose la très jolie chanson de la nourrice dans Azur et Asmar, ce merveilleux film d’animation français que je vous conseillais dans un précédent article, interprétée par Souad Massi :

azur-et-asmar-berceuse

Piochez aussi dans les chansons régionales ! Il y en a de très jolies ! Dans la famille des berceuses : « Dors mon p’tit Quinquin » qui nous vient du Ch’nord ! Ou cette chanson d’amour du Moyen-Âge, devenue l’hymne de l’Occitanie « Se Canto »!

Se canto partition

C’est aussi une manière de faire de la géographie, de l’histoire de France ou du monde, sans s’en rendre compte ! Et le jour où votre petit, en vacances dans le Sud, l’entonnera devant un parterre de Béarnais ébahis, tout petit parisien/charentais/savoyard/belge/suisse qu’il soit, il se fera un paquet d’amis attendris de voir que leur culture dépasse les frontières de leur région !  Succès garanti !

Et puisque je prenais l’exemple d’une berceuse arabe, qui en l’occurrence, n’est pas traditionnelle, mais extraite d’un film récent, je voudrais en venir au titre de cet article…

Vous dites sûrement (ou vous avez dit/pensé un jour, avouez !) : « Mon enfant n’aime pas la musique classique ! C’est trop long, trop triste ! Il n’y a pas d’images… ça l’ennuie ! »

Aïe ! Ca me fait mal au oreilles et je n’y crois pas une seconde ! Peut-être que c’est VOUS qui n’aimez pas la musique classique !? Peut-être que vous n’avez pas eu la chance d’y être initié quand vous étiez petits ?

Pourtant, sans trop le savoir parfois, nous vivons tous, et les enfants aussi bien sûr, dans un environnement baigné de musique dite « classique » ! Que cela soit les grands chefs-d’oeuvres de l’opéra repris dans les publicités ou les musiques symphoniques des bandes originales (BO) des films au cinéma !

Un exemple pour s’amuser ! Même les moins de trente ans devrait reconnaitre ! Un tube des cours de récréation à l’époque ! La réponse concernant l’annonceur est à la fin, mais de qui est cette valse?

Extrait 1 :

Revenons à une époque plus récente et à la musique symphonique ! Votre enfant/ado reconnaitra entre mille certaines musiques de ses séries ou films préférés, non ? ( J’en ai fait l’expérience à Noël en organisant un quizz « musiques de films et séries » pour mes neveux ! J’ai été épatée de leurs connaissances ! Incollables !)

Eh bien, tendez l’oreille… Ce ne serait pas un superbe orchestre (celui de la BBC) qui jouerait cela ?

Extrait 2 :

Et est-ce que cela ne sonnerait pas un peu comme ceci ?

Extrait 3 :

Suite du petit quizz ! Et le début de ce film d’animation des studios Disney …

Extrait 4 :

… ne vous rappellerait-il pas ce morceau ?

Extrait 5 :

Donc, s’il vous plait, ne dites plus que vos enfants n’aiment pas la musique classique, car ils en écoutent  très volontiers au cinéma ! Alors, pourquoi pas à la maison ?

harry-potter-a-l-ecole-des-sorciers-dvd-zone-2-876828619_l.jpg

Certes, le cinéma a mis des images dessus et quand ils écoutent cette musique sortie de son contexte, ce sont ces images qu’ils voient !  Mais la même chose est possible avec une musique qu’ils ne connaissent pas : invitez-les à créer leur propres images, leur propre voyage, sur d’autres morceaux ! Cela développera aussi leur imagination et fera sans doute tomber quelques préjugés ! Commencez par vous procurer les BO de leurs films préférés (Harry Potter, Pirates des Caraïbes, Star Wars, etc.) puis essayez les symphonies de Dvorak, Tchaikovski, les concertos de Chopin… Vous ne pourrez pas ne pas vous « faire un film » en les écoutant, et eux avec vous !

La musique invite au voyage et au rêve ! Il suffit de fermer les yeux, de tendre l’oreille et de se laisser emporter !

Vous l’aurez compris les musiques de films sont une bonne introduction pour les amener à écouter plus tard des symphonies et concertos plus « classiques », et à y trouver du plaisir !

Essayez avec vos enfants !… Partagez ces moments de pure magie! Vraiment ! Et racontez-moi vos expériences en commentaires !

 

Et voici les résultats du quizz !

Extrait 1 : C’était la Valse n°2 de Dmitri Chostakovic ! Elle éclipse un peu le reste de son oeuvre qui peut être très différente par ailleurs !

Extrait 2 : « Edwidge’s theme » de John Williams, tiré de la BO de film « Harry Potter » ! Ce compositeur est aussi celui des musiques de « Star Wars », « Indiana Jones », « Jurassic Park »… La liste est longue comme le bras et recense pas mal des plus grands succès du cinéma américain des 30 à 40 dernières années ! Excusez de peu… et c’est encore de la musique symphonique !

Extrait 3 :  « Valse de la Fée Dragée » dans « Casse-Noisette », ce conte d’Hoffmann mis en musique pour le ballet du même nom par Piotr Illitch Tchaikovsky.

Extrait 4 : « Prologue » tiré de la BO du film « La Belle et la Bête » de Alan Menken, compositeur de nombreuses musiques pour les Studios Disney : « La Petite Sirène », « Aladdin », « Poncahontas » et « Raiponce » entre autres.

Extrait 5 : « L’Aquarium », extrait de la suite du « Carnaval des Animaux » de Camille Saint-Saens.

NB : les compositeurs de musique de films sont nos « nouveaux » compositeurs classiques ! Ils méritent notre reconnaissance éternelle pour certaines de leurs musiques qui sont des chefs-d’oeuvres absolus et sans lesquelles les films associés ne seraient pas ce qu’ils sont ! Ils sont d’ailleurs souvent multi-oscarisés !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s