Histoires du soir, bonsoir!

Le Petit Peuple

Cette semaine, j’entre enfin dans le vif du sujet!

En matière de culture générale, on n’a encore rien trouvé de mieux que la lecture, et ce, depuis le plus jeune âge, comme nous le verrons dans ce premier article sur ce thème!

Pourquoi est-ce important de lire pour se cultiver?

Car les histoires nous viennent de la nuit des temps, elles ont traversé les époques, portées par la voix des hommes. Elles ont connu leurs joies et leurs peines, leurs périodes de famine ou d’abondance, de guerres ou de paix! Elles sont chargées d’émotions, de rires et de larmes! Et de bouche à oreille, nous sont parvenues enrichies, ou appauvries, par ce long voyage en Humanité!

Nous leur devons une grande reconnaissance, car elles nous apportent l’écho des cavernes, des forêts profondes et des déserts brûlants, des premiers grands mythes de Mésopotamie ou d’Égypte, des héros légendaires grecs ou indiens, ou du Petit Peuple celtique, germanique ou scandinave! Elles nous parlent de nous, en murmurant à nos oreilles pour atteindre notre coeur! Elles sont les racines profondes qui nourrissent notre âme et notre culture!

Histoires du soir!

Pour l’enfant, les « histoires du soir » racontées au bord de la nuit, dans le cocon douillet et protecteur de son lit, vont recréer un monde extraordinaire, d’aventures, de bravoure, d’amour, de félonie ou de respect… Elles vont nourrir son imagination, tout en lui apprenant les grandes lois de l’Humanité : les héros seront ses amis intimes et il prendra modèle sur eux en construisant sa personnalité! Il saura distinguer le Bien du Mal, ou s’interroger sur la frontière parfois floue qui les sépare…

La voix de l’adulte-conteur va aussi lui faire découvrir des mots inconnus, aux sonorités étranges, des tournures de phrases inhabituelles, une certaine musicalité de la langue selon les auteurs ou les textes. Pour lui, cette découverte du monde par l’oralité le mènera à celle infinie de l’écrit ! Un jour, il pourra/voudra entrer seul, valeureux petit chevalier sans peur et sans reproche, dans l’univers extraordinaire des histoires!

« Les enfants deviennent lecteurs sur les genoux de leurs parents. » Emilie Buchwald

Mais avant ce grand pas décisif, et pour toutes les raisons évoquées plus haut, je voudrais vous parler des « bébés lecteurs ». Comme je le disais en début d’article, la lecture peut et doit commencer dès le plus jeune âge! Marie Bonnafé l’explique parfaitement dans cet ouvrage qui pourra vous aider si vous ne savez pas pourquoi, où, quand et comment raconter des histoires à votre bébé!

Les-livres-c-est-bon-pour-les-bebes

Je vous recommande aussi un dossier synthétique très bien fait sur la lecture aux tout-petits sur le site de la bibliothèque départementale de prêt du Calvados (http://bdp.calvados.fr/cms/accueilBDP/la-vie-des-bibliotheques/boite-a-outils/les-publics/les-bebes-lecteurs). Vous y trouverez des conseils pour la lecture et une sélection de livres!

Vous pouvez vous adresser à la bibliothèque la plus proche de chez vous pour savoir si elle propose des séances de lecture pour bébés! Ou si vous travaillez et que vous ne pouvez pas l’emmener vous-même, conseillez à votre nounou ou à la crèche de proposer cette activité à votre enfant! Vous ferez plus d’un heureux!

Mais rien ne vaudra jamais la lecture que vous ferez vous-même à votre enfant, sur son tapis d’éveil ou sur vos genoux, le matin ou avant la sieste ou le soir au coucher!

Lisez et offrez des livres à votre bébé! Ou faites-les vous prêter ! Pourquoi ne pas créer un réseau d’échange de livres entre parents ? Vous pourrez ainsi sélectionner les albums qui lui plaisent, avant de les acheter! Les petits aiment souvent relire des dizaines de fois les mêmes histoires! D’ailleurs, un choix de 4 ou 5 livres à sa disposition (c’est à dire facile d’accès pour lui) suffit au début!  Cela lui laissera tout le loisir nécessaire pour les explorer à fond. Vous en changerez un de temps en temps, au gré des saisons, de ses intérêts du moment, des événements de sa vie…

Bébé lecteur

 

Et vous, lisez-vous des histoires à vos bébés? Comment vous y prenez-vous? Quels sont ses livres préférés?

Laissez un commentaire ci-dessous : en bonus, je vous enverrai « Les droits du bébé-lecteur »! 🙂

2 commentaires

  1. C’est avec grande émotion que j’ai reçu en héritage le fauteuil (un simple fauteuil paillé dit « de nourrice » très bas sur pieds donc facile à escalader pour un tout petit) dans lequel j’ai écouté, blottie contre ma grand-mère, nombres d’histoires qui ont nourri mon imaginaire et enchanté mon enfance. C’est également dans ce fauteuil qu’elle m’a appris à lire en suivant attentivement mes progrès et d’où je me suis envolée, un jour, vers l’immense océan des connaissances contenues dans les livres. Je lui en suis encore reconnaissante aujourd’hui.
    Puissent beaucoup d’enfants trouver sur leur chemin la bonne fée « découverte de la lecture ».

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s